Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

La maison vigneronne mixte

Elle se caractérise par une cave semi-enterrée où le vigneron presse la vendange, vinifie et pratique le vieillissement et la mise en bouteille du vin. Cette cave permet de conserver le vin dans de bonnes conditions de température et d’hygrométrie.

On accède à l'habitation par quelques marches implantées perpendiculairement ou parallèlement à la façade.

La maison vigneronne mixte peut être à une travée, c’est alors une maison de petit vigneron, de manouvrier vigneron ou de parents retraités ayant cédé leur exploitation aux enfants et ne conservant que quelques ares de vignes

Le modèle le plus répandu est la maison à 2 travées. C’est celle d’une activité viticole associant des locaux d’exploitation vivriers : une grange à l’arrière de laquelle est implantée une écurie.

Description :

Volumétrie générale

La maison vigneronne mixte à une travée

Les volumes d’exploitation viticole sont au sous-sol semi-enterré, et l'habitation est légèrement surélevée.

L’habitation est sur un ou deux niveaux.

 

             

Illustrations 4 et 5. Coupe et plans maison vigneronne mixte à une travée

 

Illustration 6. Maison à 1 travée

 

 

On accède :

- À l'habitation par un escalier extérieur qui débouche :

. soit directement sur un simple palier,

. soit sur une sorte de balcon qui s'étend devant la porte d'entrée. Ce balcon est soutenu par un mur, par une console en pierre, plus rarement par des colonnes en pierre, ou par un élément plein abritant la soue à cochons. Dans ce cas, la porte du cellier s’ouvre sous le balcon. Il peut être couvert par le débord de toit ou un auvent rapporté sur la façade, ou être à l’air libre.

 

     

 

Illustrations 7 à 9.

 

- À la cave directement depuis la rue. Plusieurs cas de figure se présentent :

. si la pente naturelle du terrain permet une hauteur de passage suffisante sous le linteau, les marches d’accès débutent au nu de la façade,

. si l’entrée se situe sous le « balcon » d’accès à l’habitation, la première marche se situe à la verticale de la limite extérieure de celui-ci, l’escalier étant alors protégé,

. dans les autres cas, l’escalier débute à l’avant de la façade. Cet accès peut alors être protégé par l’escalier ou par des pierres formant chasse-roue et fermé par un trappon formé de deux panneaux en bois ou en fer.

 

Illustration 10. Protection de l'entrée de la cave par des chasse-roues

 

La maison vigneronne mixte à deux travées

On observe trois types d’accès :  

- par un escalier parallèle à la façade qui aboutit sur une sorte de balcon qui s'étend devant la porte d'entrée. Ce balcon est soutenu par un mur, par une console en pierre, plus rarement par des colonnes en pierre, ou par un élément plein abritant la soue à cochons. Dans ce cas, la porte du cellier s’ouvre sous le balcon. Il peut être couvert par le débord de toit ou un auvent rapporté sur la façade, ou être à l’air libre (Illustration 11)

- la maison est adossée à la pente, elle « s'enfonce » dans le sol à une extrémité, l’accès à la cave et à la grange se font de plain pied, tandis que quelques marches donnent accès à l’habitation (Illustration 12)

- la maison présente l’aspect d’une ferme à trois travées, la travée centrale est occupée par l’habitation accessible de plain pied ou par quelques marches, la cave et la grange s’ouvrant de part et d’autre (Illustration 13).

Un grenier peut surmonter la grange.

 

 Illustration 11.

 

 

 

 

 

 

  Illustrations 12 et 13.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Cadre de vieConseil aux particuliersCAUECULTURECollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web