Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison vigneronne >> La maison vigneronne bourgeoise
Imprimet

La maison vigneronne bourgeoise

C’est la maison d’un propriétaire faisant cultiver ses vignes par des métayers ou une main d’œuvre salariée. Contrairement aux autres typologies, la fonction dominante de cette maison est l’habitat.

Elle peut être seule ou faire partie d’un ensemble composé de plusieurs corps de bâtiments qui ont une fonction viticole, dont une cuverie où le vin est d'abord fabriqué avant d'être descendu dans la cave, une fonction agricole et une fonction de logements pour les ouvriers.

Description :

Abords immédiats et annexes

Comme pour l’ensemble des maisons vigneronnes, pour des raisons pratiques d’accès direct aux caves, les abords se limitent sur rue, à la présence d’un caniveau le long ou légèrement décalé de la façade. Ce caniveau forme la limite de propriété.

 

 

 

Illustration 6.

 

A l’arrière, on trouve un jardin qui peut être de simple agrément ou cultivé en partie pour une production vivrière.
Lorsque l’habitation fait partie d’un ensemble linéaire, le jardin est clos par un mur.

 

 

Illustration 7.


La maison vigneronne comporte parfois une annexe éloignée la cabane qui, au milieu des vignes, sert d'entrepôt pour une partie de l'outillage et d'abri en cas de mauvais temps.

 

                           

Illustrations 8, 9. Cabane de vignes


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Conseil aux particuliersCULTURECadre de vieCollectivité territorialeCAUE
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web