Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison vigneronne >> La maison vigneronne bourgeoise
Imprimet

La maison vigneronne bourgeoise

C’est la maison d’un propriétaire faisant cultiver ses vignes par des métayers ou une main d’œuvre salariée. Contrairement aux autres typologies, la fonction dominante de cette maison est l’habitat.

Elle peut être seule ou faire partie d’un ensemble composé de plusieurs corps de bâtiments qui ont une fonction viticole, dont une cuverie où le vin est d'abord fabriqué avant d'être descendu dans la cave, une fonction agricole et une fonction de logements pour les ouvriers.

Description :

Implantation du bâti

Lorsqu’elle est unique, la maison vigneronne bourgeoise est :

 

 

 

- soit mitoyenne et implantée en limite de voirie pour un accès direct aux caves depuis la rue. L’arrière de la maison est un jardin d’agrément.

 

 

 

 

 

 

 

 

Schéma d'implantation 1.

 

 

 

 

 

- soit couplée avec des travées agricoles : une maison bourgeoise de polyculteur vigneron

 

 

 

 

 

Schéma d'implantation 2.

 

 

 

 

Lorsqu’elle présente plusieurs corps de bâtiment, on observe plusieurs types d’implantation :

 

. Une articulation autour d’une cour fermée :

 

 

 

- la façade principale de l’habitation est implantée en limite de voirie, les caves ouvrent alors directement sur la rue

 

 

 

 

 

 

Schéma d'implantation 3.

 

 

 

 

 

- l’habitation forme un corps de bâtiment perpendiculaire à la voirie : les caves enterrées s’ouvrent en pignon directement sur la rue et sur la cour par des portes de plain-pied.

 

 

 

 

 Schéma d'implantation 4.

 

 

 

 

. L’habitation fait partie d’un îlot fermé par des murs de pierre.

 

 

 

Elle est accessible par un espace au sein duquel s’articulent la maison et des espaces à vocation agricole, et ouverte de l’autre sur un jardin d’agrément à la manière d’une maison de maître. L’habitation se développe alors au-dessus d’un cellier, les caves pouvant être développées dans des bâtiments annexes.

 

 

 

Schéma d'implantation 5.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Conseil aux particuliersCadre de vieCAUECULTURECollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web