Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

La pastorale à galerie

 

La pastorale à galerie se situe principalement sur les plateaux entre 600 et 800 m d’altitude, où l’activité agricole privilégie l’élevage laitier et où les conditions climatiques rudes et l’hiver long obligent à abriter l’essentiel des récoltes et du matériel dans la ferme-bloc.

 

 

Les percements des trois travées s’ouvrent sur la façade en gouttereau, précédée d’une galerie abritée en bois, appelée souleret sur laquelle il est fréquent de stocker le bois de chauffage.

 

 

Ce modèle se trouve, pour le Jura, dans le secteur des Plateaux en général, entre Nozeroy, Champagnole et Salins-les-Bains et pour le Doubs, entre Levier et Pontarlier.

 

Description :

Détails, particularités

C’est autour de la porte d’entrée, souvent abritée par la galerie, que se concentrent les détails ornementaux : niche et inscriptions plus ou moins religieuses.

 

         

 

 

 

Illustrations 95 à 98.

         

 

La galerie est souvent une structure indépendante de la maison : le débord de toiture est porté par des consoles ancrées dans la maçonnerie ou des pièces de charpente et non par les poteaux de la galerie.

La liaison principale est l’ancrage des plateaux dans le mur de façade pour assurer leur stabilité.

 

  

Illustration 99.

 

Les pierres plus dures servent de socle aux poteaux de la galerie et protègent les piédroits de la porte de grange du passage des charrettes.

 

 

Illustration 100.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeCAUECadre de vieCULTUREConseil aux particuliers
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web