Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison de polyculture >> La ferme bloc à trois travées de volume simple
Imprimet

La ferme bloc à trois travées de volume simple

Cette maison paysanne est la plus répandue en Franche-Comté. Elle se caractérise par trois travées perpendiculaires au mur gouttereau, lisibles en façade par la typologie des ouvertures : la porte et les fenêtres d’habitation, la porte de grange et la porte d’écurie. Le volume, de base rectangulaire, n'est ni évidé, ni agrémenté d'ajouts.

Description :

Détails, particularités

Ils constituent les éléments de décor de la ferme mais ne revêtent pas un caractère systématique.

 

On distingue deux types de détails : ceux qui ne relèvent que de l'apparat et ceux qui ont une fonction. On peut ainsi rencontrer, dans la première catégorie, des corniches en pierre de taille ou en brique, des épis de faîtage, etc. Ces détails sont les moins courants car les paysans n'avaient pas les moyens de les prendre en compte.

 

Certains enduits au badigeon représentent des trompe-l'œil : appareillage de pierres, fenêtres, œil-de-bœuf, etc. Ce détail est sûrement le plus courant dans les villages où les maisons sont mitoyennes car on veut distinguer la sienne de la voisine, et le traitement de façade est une réponse. Les joints, marqués au sang de bœuf, sont parfois encore visibles de nos jours.

 

Enduit Vosbles    Châtillon, 39    Enduit Courbouzon

 

Illustration 37 (gauche). Trompe-l'œil à Vosbles, petite Montagne, Jura.

Illustration 38 (milieu). Trompe-l'œil différent selon le propriétaire de la maison, Châtillon, Jura.

Illustration 39 (droite). Trompe-l'œil dans l'enduit, Courbouzon, Jura.

 

 

Pierre à évier BeaufortLes particularités les plus courantes sont alors celles qui ont un usage quotidien pour la famille. On notera en façade la partie émergente de la pierre à évier. Il s'agit d'une pierre creusée où l'on faisait sa toilette ou où l'on lavait la vaisselle, l'eau se déversait en façade par un petit bec. L'évier pouvait aussi être accompagné d'une fenêtre ou d'un oculus. Souvent, un dispositif est prévu au sol pour recueillir l'eau.

 

 

 

 

Illustration 40. Pierre à évier et restes de trompe l'œil, Beaufort, Jura.

 

 

Linteau à chanfreinLinteau en accoladeLes linteaux à chanfrein, le plus souvent sur les baies d'habitation, n'étaient pas qu'une figure de style mais permettaient de faire entrer plus de lumière dans la maison, ce processus est aujourd'hui souvent visible dans les fenêtres de caves. Plus rarement, on trouvera un linteau en accolade, qui lui, relève plus du domaine stylistique.

 

 

 

 

 

Illustration 41 (gauche). Linteau en accolade, Maynal, Jura. 

Illustration 42 (droite). Linteaux à chanfrein, Chariez, Haute-Saône.

 

 

 

Un autre élément caractéristique est le chasse-roue. On le trouve en bas des murs, soit directement collé à la façade, soit légèrement dissocié. Il s'agit d'une pierre ronde ou carrée, de composition dure, que l'on pose aux pieds des entrées ou aux angles pour éviter que les roues des charrues n'abîment les encadrements des baies, qui n'ont pas toujours une structure en pierre aussi dure, mais surtout, qui se remplacent moins facilement. Ci-dessous à gauche, un chasse-roue intégré à l'encadrement.

 

Chasse roue    Chasse roue

 

Illustration 43 (gauche). Chasse-roue intégré à l'encadrement, Mont-sur-Monnet, Jura.

Illustration 44 (droite). Chasse-roue intégré à l'encadrement d'un portail, Maynal, Jura.

 

 

Plus rarement, on trouvera des pigeonniers, sous formes de petites ouvertures dans la façade, et d'une petite corniche, pour qu'ils puissent se poser.

 

Il est aussi fréquent de trouver des niches dans les façades, accueillant des statues à vocation religieuse.


Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
39 - Jura
70 - Haute-Saône
Recherche
Nuage de tags
CAUECollectivité territorialeConseil aux particuliersCULTURECadre de vie
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web