Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison de polyculture >> La ferme bloc à trois travées de volume simple
Imprimet

La ferme bloc à trois travées de volume simple

Cette maison paysanne est la plus répandue en Franche-Comté. Elle se caractérise par trois travées perpendiculaires au mur gouttereau, lisibles en façade par la typologie des ouvertures : la porte et les fenêtres d’habitation, la porte de grange et la porte d’écurie. Le volume, de base rectangulaire, n'est ni évidé, ni agrémenté d'ajouts.

Description :

Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
39 - Jura

La ferme bressane (à colombages et/ou à coyau), Bresse jurassienne

 

 

 

 

 

La Bresse est une unité paysagère s'étendant sur trois départements, dans trois régions différentes : l'Ain, la Saône-et-Loire et le Jura. L'architecture des fermes de polyculture y est semblable à la différence que la Bresse jurassienne subit l'influence de la construction en pierre du reste du département.

 

Sont présentées ici exclusivement les fermes à colombages et à coyau.

 

Pour les autres fermes de cette unité paysagère, se reporter à la rubrique

"La ferme bloc de volume simple, Bresse jurassienne"

 

 

 

 

 

Implantation du bâti. Toutes les fermes sont orientées selon une direction de faîtage Nord/Sud, quel que soit le sens de la voirie la plus proche

(Illustration 1). Cette disposition permet à la maison de ne présenter que ses croupes à la bise (voir l'onglet toiture). De plus, la façade principale, ainsi tournée à l'Est, bénéficie au plus tôt des premiers rayons du soleil.

 

Implantation du bâti bressan    Implantation du bâti bressan

 

Illustration 1. Quel que soit le réseau viaire, l'orientation des fermes bressanes reste Nord/Sud.

 

 

 

Volumétrie générale. La ferme bressane est une petite ferme, mais qui peut être très longue. Sa principale différence avec une ferme de polyculture bloc classique est due à son toit. Celui-ci, très bas, va donner à la façade une proportion un tiers / deux tiers en faveur du toit, alors qu'elle est de rapport égal chez une ferme bloc simple.

 

Toiture bressane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

llustration 2. Un toit très bas donne un rapport deux tiers / un tiers entre le toit et la façade. Chapelle-Voland, Bresse Jurassienne.

 

 

Ce rapport est aussi changé visuellement selon les saisons, à l'exemple de cette maison, qui découvre sa façade lorsque le champ de maïs est coupé.

 

   

Illustrations 3, 4. L'Argillois, Commenailles, Mars 2010 (gauche), Juillet 2012 (droite).

 

 

Systèmes et matériaux de construction. Les maisons bressanes sont des maisons à pans de bois, ou colombages, qui ne sont pas un décor, mais ont une véritable fonction structurelle. Il s'agit de l'ossature de la maison, un squelette de bois où chaque pièce a son utilité dans la stabilité de l'ouvrage. La plupart du temps, le chêne est utilisé. La construction se caractérise principalement par la sole, qui est une poutre d'un seul tenant, posée à même le sol (les premières maisons bressanes n'ont pas de soubassement, par la suite il sera en briques ou en pierres), et qui constitue la base de la structure. C'est cette pièce de bois qui détermine la longueur maximale de la maison. Insécable, il faut alors l'enjamber pour passer l'entrée. Néanmoins, cette structure "flottante" possède l'avantage d'être démontable, et ceci grâce aux assemblages en tenons et mortaises.

 

Outre sa fonction structurelle, le pan de bois nous renseigne aussi sur l'époque de construction de la maison.

Si les écharpes sont une seule pièce de la hauteur de l'étage, la maison est antérieure au XVIe siècle (Illustration 5) ; si les écharpes ne se situent qu'entre les entretoises et qu'elles forment des croix, la maison est datée entre le XVIe et le XIXe siècle ; après cette date, les entretoises seront toutes dans le même sens (Illustration 6). Cette dernière typologie est aujourd'hui la plus répandue. 

 

Structure bressane 1

Illustration 5. Ossature bois d'une maison bressane datant d'avant le XVIe siècle.

 

Structure bressane 2

Illustration 6. Ossature bois d'une maison bressane datant du XIXe siècle.

 

 

Ouvertures.  Comme dans une maison de polyculture bloc classique, on trouve une entrée de grange, d'habitation et d'écurie. L'ossature étant en bois, le linteau de grange est forcément droit, et en bois. C'est en Bresse que l'on trouve le plus de lucarnes ajoutées après réhabilitation.   

 


Matériaux, Textures, Couleurs. La maison étant en ossature bois, on remplit ces panneaux, appelés trappans, entre les pans de bois, soit en briques, disposées en lits horizontaux ou en arrêtes de poisson (ill. 7 et 8), soit en pisé (voir l'onglet "systèmes et matériaux de construction").. Ces panneaux peuvent être enduits. Il est plus rare que la structure bois elle-même soit enduite.

 

Colombages : briques en arêtes de poisson     Colombages : briques en lits horizontaux  

Illustrations 7 et 8.

 

Croquis biseToiture. La toiture est en croupe ou en demi-croupe. On présente le pignon à la bise pour éviter le froid en façade et pour ne pas que le toit se décolle, ce qui justifie l'orientation Nord/Sud des maisons bressannes.

 

Généralement, ces maisons présentent un débord de toiture assez important, protégeant la cour agricole, pour le stockage. Ce débord est plus souvent sur console (voir l'onglet Toiture).

 

 

 

La majorité des fermes bressanes possèdent un coyau, qui est une avancée de toiture en rupture avec la pente, celle-ci y sera moins forte. L'eau de pluie, sur la toiture principale de forte pente, coule vite ; une fois arrivée à la brisure, la vitesse l'éjecte loin de la façade, et évite de l'abimer. Ce dispositif se trouve majoritairement en Bresse Jurassienne. En plus de leur fonction porteuse, les consoles en avancée de toiture servaient à faire sécher les panouilles de maïs. Le coyau, qui prolonge les chevrons, peut aussi s'appeler "égout retroussé".

 

 

Coyau    Coyau

 

Illustration 9. Une ferme bloc à coyau.

 


Les Blands, Chapelle voland, JuraIl arrive aussi que le toit soit retroussé en hauteur au niveau de la grange pour ne pas gêner l'entrée des charrues chargées de balles de foin. Ce découpage peut remonter jusqu'à la pane sablière ou n'entamer qu'une partie de la toiture.

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 10.

 

Il n'est pas rare de trouver des épis de faîtage (voir l'onglet Toiture).

 

Abords Immédiats et Annexes. La ferme bressane présente systématiquement une soue à cochons et un puits comme bâtiments annexes. La soue bressane se distingue des autres car elle est liée à un four. Ce bâtiment était éloigné du corps de logis principal d'une part pour éviter les odeurs et d'autre part pour limiter les risques d'incendie.

 

Soue bressane    Four Bresse     

 

Illustration 11 (gauche). Soue à cochons et son four accolé à l'arrière, Chapelle-Voland.

Illustration 12 (milieu). Four accollé à la soue, Chapelle-Voland.

Illustration 12a (droite). Puits

 


Haut


70 - Haute-Saône
Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeCadre de vieConseil aux particuliersCAUECULTURE
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web