Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

Site d'implantation

Loin d’être le fruit du hasard, l’implantation originelle d’un village dans son environnement répond à un certain nombre de « règles » non écrites, issues du bon sens et de la connaissance que les anciens avaient du milieu naturel dans lequel ils s’aventuraient. Les constructions devaient être implantées hors des zones humides mais proches de la ressource en eau, hors des meilleures terres cultivables mais également proches de celles-ci pour une exploitation facilitée, à l’abri des vents dominants, éventuellement en position défensive, etc.

 

Une lecture attentive du relief, restitué par les courbes de niveau, apporte un éclairage pertinent sur les raisons de tel ou tel type d’implantation, et permet de tirer des enseignements sur la manière de respecter la structure urbaine et paysagère d’un village lors de son extension.

Description :

En plaine

Ces paysages souvent très ouverts et dédiés à la culture sur des terres fertiles paraissent plats au premier abord. Ils ne le sont jamais tout à fait, et même si ici le relief joue naturellement un rôle discret dans l’implantation d’un village, il n’en est cependant pas absent, comme le montre l’exemple du village d’Annoire (39).

 

         

             Annoire (39) :   Illustr. 1 Vue aérienne                  

 

Illustr. 2 Topographie


Il existe moins de 5 mètres entre le point haut et la point bas du village, et pourtant, c’est bien au sommet de la bosse que l’on trouve le bâti le plus dense, qui s’étale ensuite en suivant les ondulations des courbes de niveau – pourtant imperceptibles sur place.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Cadre de vieConseil aux particuliersCollectivité territorialeCAUECULTURE
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web