Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison vigneronne >> La maison vigneronne à cellier
Imprimet

La maison vigneronne à cellier

Le modèle le plus répandu est la maison à 2 travées. C’est celle d’une activité viticole associant des locaux d’exploitation vivriers : une grange à l’arrière de laquelle est implantée une écurie.

Le cellier, peu ou pas enterré, permet de conserver le vin mais aussi des aliments et des provisions. Son efficacité thermique est moindre par rapport à celle de la cave.

Elle peut être à une travée, c’est alors une maison de petit vigneron, de manouvrier vigneron ou de parents retraités ayant cédé leur exploitation aux enfants et ne conservant que quelques ares de vignes.

Description :

Systèmes et matériaux de construction

 

 

 

 

 

Généralement de petite taille, la maison se développe sur une cave voûtée, soit en plein cintre, soit en anse de panier, les murs porteurs formant les limites extérieures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 13.

 

 

 

Les murs sont en moellons de pierre extraits dans les nombreuses carrières locales et hourdis au mortier de chaux. Dans le Revermont nord, ils possèdent une couleur jaune remarquable, qui peut être très dense.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 14. Couleur de la pierre dans le Revermont

 

 

Un enduit à la chaux protège ces pierres de l’érosion et du gel liés aux intempéries. Par économie, l'enduit peut recouvrir uniquement la façade principale sur rue, la façade arrière étant protégée par un gobetis. Ce type de protection est repris aujourd'hui par une technique appelée "à pierres vues".

 

 

Illustration 15. Détail mur enduit

 

 

Les planchers et escaliers intérieurs sont en bois. 

La charpente est très simple : poutres et chevrons, la largeur de la maison à une travée correspond à la longueur moyenne d’une poutre (de 5 à 7 m), la maison à deux travées est coupée par un mur de refend intermédiaire. Le seul élément de charpente sophistiqué est la lucarne permettant de monter le matériel léger au grenier.

Le sol du cellier est en terre battue.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
CULTURECollectivité territorialeCadre de vieConseil aux particuliersCAUE
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web