Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison vigneronne >> La maison vigneronne à cellier
Imprimet

La maison vigneronne à cellier

Le modèle le plus répandu est la maison à 2 travées. C’est celle d’une activité viticole associant des locaux d’exploitation vivriers : une grange à l’arrière de laquelle est implantée une écurie.

Le cellier, peu ou pas enterré, permet de conserver le vin mais aussi des aliments et des provisions. Son efficacité thermique est moindre par rapport à celle de la cave.

Elle peut être à une travée, c’est alors une maison de petit vigneron, de manouvrier vigneron ou de parents retraités ayant cédé leur exploitation aux enfants et ne conservant que quelques ares de vignes.

Description :

Implantation du bâti

La maison vigneronne à cellier est généralement mitoyenne et implantée en bordure de voirie pour composer une rue au caractère assez pittoresque dû à l’alternance de retraits et saillies : escaliers, balcons, lucarnes.

A l’arrière se développent des jardins vivriers.

 

          

Illustrations 1 et 2. Maisons à cellier mitoyennes 

 

 

Dans le Revermont, on trouve une implantation en bande perpendiculaire à la rue, empruntée à la ferme de polyculture.

 

        

Illustrations 3 et 4. Implantation perpendiculaire à la rue et en bande  


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Collectivité territorialeCAUECadre de vieCULTUREConseil aux particuliers
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web