Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

La pastorale en pignon

On la trouve principalement dans le Haut-Doubs (Second plateau) mais aussi, sur le Premier plateau et dans les Gorges du Doubs.

Ces fermes se caractérisent par des dimensions très importantes pour accueillir l’ensemble des fonctions :

- un toit descendant très bas,

- un mur pignon comme façade principale de la maison,

- une grange dite-haute qui se situe au-dessus de l’habitation et de l'écurie et qui implique généralement la présence d’une levée de grange,

- et le « tué » ou « tuyé » qui est une immense cheminée centrale qui sert de fumoir.

Les plateaux du Haut-Doubs sont vastes, avec de faibles pentes. Dès 1700, les paysans ont développés une véritable culture de l’herbe, en intensifiant pâturages et production fourragère.

Le troupeau bovin est important. La production de lait, transformée en comtés, morbiers et vacherins, reste la principale ressource des agriculteurs. Après chaque traite, le paysan livre le lait à la fruitière.

Pour ce faire, on transportait le lait de différentes façons :

- à dos d’âne, les bouilles sont fixées à un bât ;

- sur une charrette tirée par un homme, un âne ou un chien ;

- à dos d’homme dans une bouille de bois harnachée comme une hotte ;

- ou encore dans deux seaux portés en équilibre sur les épaules au moyen d’une pièce de bois qui peut s’assimiler à un « joug ».

 

En été, on rentre le foin. Pour nourrir le cheptel pendant les six mois d’hiver, il fallait engranger une vraie montagne de foin. Ici, le relief permettait cette entreprise : on pouvait faucher à plat et convoyer le foin par grosses charettes, tirées par les bœufs.

La « grange-haute » ou « grange-dessus » était une parfaite réserve de foin. Pour monter le foin à bras, des planchers de stockage étaient disposés à mi-étage. Le foin était réparti dans les différentes « ébauches ». Pour éviter la fermentation du foin qui produit des gaz inflammables, le bardage (les lambrechures) laissait passer des filets d’air.

Description :

Volumétrie générale

La ferme pastorale en pignon a une volumétrie simple. C'est un grand volume qui réunit sous le même toit : l’habitation, la grange et l’étable.

 

Schéma de la ferme pastorale en pignon CAUE 25 Ferme des Arces (25) Musée des maisons comtoises

10. Schéma de principe

11. Ferme des Arces (25)

 

 

Plan de la maison pastorale en pignon CAUE 25

Elle est conçue sur un plan rectangulaire dont les côtés mesurent entre 16 et 25 mètres. Sa hauteur varie de 9 à 14 mètres. Le toit, descendant très bas, peut représenter selon la déclivité, jusqu’à 9/10ème de la hauteur du mur gouttereau et n’est jamais inférieur à la moitié de la hauteur de ce mur.

 

 

12. Plan de maison pastorale en pignon

 

 

L’habitation se développe toujours en pignon et généralement, au sud-est, pour se protéger de la bise. Les différentes fonctions de la maison (cave, four, chambre, atelier, tué, poêle, resserre, cuisine et chambre) s’organisent en rez-de-chaussée. Des chambres sont parfois ajoutées au premier niveau, à côté de la grange. Les pièces sont disposées en rins au centre desquels on trouve le tué, immense cheminée à foyer central qui permet de fumer les viandes et de chauffer l’ensemble de la ferme. Elle est aussi chauffée grâce à la présence des animaux de ferme se trouvant dans l’écurie. Cette cheminée est couverte d’une hotte pyramidale. C’est là que l’on accroche les morceaux de viande. Lors de période de forte neige, le tué constituait parfois l’unique entrée de lumière et l’unique sortie de la maison.

 

Coupe d'une maison pastorale en pignon CAUE 25
13. Coupe d'une maison pastorale

 

Coupe d'un tuyé CAUE 25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14. coupe d'un tuyé

 

 

 

La maison pastorale en pignon possède des types de façades très variées et ornementées. Cette diversité est née de trois raisons : une volonté d’affirmer l’espace du logis sur celui de l’exploitation, les contraintes liées à la réduction au droit de chazal  et le travail de différents groupes d’artisans compagnons.

Différentes façades de la maison pastorale en pignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15. Différentes façades de la maison pastorale en pignon.

Grand'Combe Châteleu (25) CAUE 25

 

 

 

On note la disposition de l’étable et de la grange par rapport au logis ainsi que la part de bois en façade.

Le plafond de l’habitation est parfois très bas et la hauteur des pièces à vivre peut ne représenter qu’un tiers de la hauteur sous faitage de la grange. L’habitation peut, dans certains cas, paraitre écrasée sous le volume de grange.

 

 

 

 

 

 

16. Maison de Grand'Combe Châteleu (25)

 

L’écurie dispose de très peu d’ouvertures. Elle est souvent semi-enterrée.

Les trois parties de la maison (grange, habitation et étable) communiquent entre elles afin que les habitants n’aient pas à sortir de chez eux en hiver.

La grange haute est l’une des caractéristiques fondamentales de cette typologie. Elle est nécessaire du fait des longs hivers qui impliquent un engrangement tôt et important. Par la bourange, le fermier distribue directement le foin dans les râteliers des animaux dans l’écurie.

Située au-dessus de l’habitation, elle permet également d’isoler le logis du froid lorsqu’elle est pleine de foin.

Lorsque la ferme s’inscrit dans la pente, la grange haute est accessible directement depuis le terrain. Il est parfois nécessaire de compléter ou de créer la déclivité par une levée de grange.

Grange haute et ses différents moyens d'accès CAUE 25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17. Une grange haute et les différents moyens d'accès


Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
Recherche
Nuage de tags
Cadre de vieCollectivité territorialeCAUECULTUREConseil aux particuliers
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web