Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

La pastorale à galerie

 

La pastorale à galerie se situe principalement sur les plateaux entre 600 et 800 m d’altitude, où l’activité agricole privilégie l’élevage laitier et où les conditions climatiques rudes et l’hiver long obligent à abriter l’essentiel des récoltes et du matériel dans la ferme-bloc.

 

 

Les percements des trois travées s’ouvrent sur la façade en gouttereau, précédée d’une galerie abritée en bois, appelée souleret sur laquelle il est fréquent de stocker le bois de chauffage.

 

 

Ce modèle se trouve, pour le Jura, dans le secteur des Plateaux en général, entre Nozeroy, Champagnole et Salins-les-Bains et pour le Doubs, entre Levier et Pontarlier.

 

Description :

Implantation du bâti

Dans le secteur des Plateaux, le bâti est regroupé en villages qui constituent un réseau dense le long des voies de communication. Ils occupent généralement des sites plats et s’organisent à partir d’un carrefour de routes.

 

 

                       Illustrations 1 et 2. Schéma d'implantation du bâti et vue du ciel : commune de Chilly-sur-Salins.

 

 

La succession des gros volumes des fermes compose un paysage bâti assez lâche, dans lequel les jardins non clos et le grand paysage sont très importants. Les constructions massives apportent une minéralité forte dans un paysage plutôt exubérant.

Dans les villages, l’habitat s’organise de façon discontinue en suivant l’orientation des rues, les maisons les plus modestes sont mitoyennes, alors que les plus vastes sont isolées.

 

       

llustrations 3, 4, 5. Fermes massives dans un paysage bâti assez lâche.

 

 

Chaque bâtiment présente vers la rue sa façade en gouttereau avec son avant-toit et sa galerie en bois.

Le mur gouttereau arrière est souvent aveugle, exceptionnellement, il présente une seconde porte de grange, dans le cas de grange traversante.

 

           

Illustration 6. Façade en gouttereau sur rue.


     

Illustrations 7, 8. Façades avant et arrière.

 

L’un des murs pignon présente les fenêtres de l’habitation (Illustration 9).                                                            Haut

 

Illustration 9.

 

 

Le second mur pignon peut être percé d’une porte de grange supérieure accessible par une levée ou un pont de grange (Illustration 10).Lorsque le site est en pente, la ferme s’encastre dans le terrain, elle profite alors de son inertie et d’un accès direct au plancher haut de la grange.

 

Illustration 10.

 

 

La ferme s’implante quasi à l’alignement de la rue, voire déborde sur la voie, permettant un accès direct à la galerie dans un secteur où l’épaisseur de neige peut être importante. Lorsqu’elle est implantée en retrait, cet espace est dévolu à un jardin souvent potager ouvert sur la rue (Illustration 11).

 

     

Illustrations 11,12. Alignement en retrait ou sur rue

 

 

Entre chaque ferme, les espaces de jardins animent le paysage. Les arbres sont exceptionnels à proximité de la ferme. Les grands sujets sont plantés à l’arrière, vers les pâtures, les fruitiers à petit développement sont plantés dans le jardin verger.

 

           

Illustration 13.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Conseil aux particuliersCollectivité territorialeCAUECULTURECadre de vie
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web