Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
Imprimet

La ferme en retour d'équerre

 

 

Cette ferme à trois travées se caractérise par une habitation se développant en retour d’équerre sur deux, voir trois niveaux. Cette typologie illustre l’aisance des agriculteurs à une certaine époque.

 

 

On rencontre ce modèle particulièrement en Haute-Saône, dans le Jura au niveau du Val d’Amour et dans le Pays de Montbéliard pour le département du Doubs.

 

 

 

 

 

Description :

Volumétrie générale

Cette typologie se présente comme un volume en équerre encadrant sur un ou deux côtés une cour agricole. La partie exploitation est traitée modestement tandis que l’habitation est plus monumentale.

Les deux travées agricoles présentent des caractéristiques identiques à celles de la ferme bloc : un volume simple, couvert par un toit à deux pans, qui se développe sur un ou deux niveaux, l’étage permettant d’augmenter la taille du grenier ou du fenil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

llustration 5. Volumétrie générale

 

 

La distinction architecturale de la travée d’habitation se traduit de plusieurs façons :

 

- par un léger retrait des travées grange et étable. Dans ce cas, l’accès à l’habitation qui se développe sur un niveau unique se fait soit par la façade en gouttereau, soit par le retour d’équerre qui abrite alors uniquement une chambre et la couverture est une simple inclinaison de celle du corps principal. 

 

- par une différentiation nette de l’habitation où le retour d’équerre est à l’avant de la façade agricole en gouttereau et présente un volume et une toiture en pignon. Cette aile qui se développe sur deux ou trois niveaux est couverte par un toit le plus souvent à quatre pans, plus rarement par un toit à deux pans.

 

  

Illustrations 6, 7.

 

- par un volume cossu qui s’inscrit dans la continuité du corps d’exploitation, l’habitation présentant alors un pignon en continuité de la façade en gouttereau. Ce modèle se rencontre principalement en Haute-Saône. On parle alors plus volontiers de maison à « tourelle ».

 

 

Illustration 8.


Déclinaisons départementales :

39 - Jura
Recherche
Nuage de tags
Cadre de vieCAUEConseil aux particuliersCULTURECollectivité territoriale
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web