Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La maison de polyculture >> La ferme bloc à trois travées de volume simple
Imprimet

La ferme bloc à trois travées de volume simple

Cette maison paysanne est la plus répandue en Franche-Comté. Elle se caractérise par trois travées perpendiculaires au mur gouttereau, lisibles en façade par la typologie des ouvertures : la porte et les fenêtres d’habitation, la porte de grange et la porte d’écurie. Le volume, de base rectangulaire, n'est ni évidé, ni agrémenté d'ajouts.

Description :

Matières, textures, couleurs

Au-delà de la protection, l’enduit a également une fonction esthétique, donnant à la façade un aspect soigné et coloré qui met en valeur les éléments en pierre de taille, et une fonction identitaire, sa coloration étant donnée autrefois par les sables issus des carrières les plus proches. Lorsqu'il n'y avait pas assez de sables, ou que ceux-ci n'avaient pas une texture suffisamment granuleuse, on pilait des tuiles, donnant ainsi à la façade une couleur très rouge.Ces couleurs, qui pouvaient donc varier d’un lieu à un autre, constituent l'une des caractéristiques d’une région naturelle, et personnalisent la maison.

 

pdf Le point sur les enduits à la chaux

 

Enduit Grusse    Enduit Mièges    Enduit Beaufort    Enduit Chemilla    Enduit Beaufort

 

Illustration 31. Différents enduits du Jura : Grusse, Mièges, Beaufort, Chemilla, Beaufort.

 

 

Les trois couches de l'enduit

 

Pour des économies de moyen, seule la façade sur rue, celle de représentation, pouvait être couverte d’un enduit. Cependant les autres façades disposeront d'un gobetis :

un enduit traditionnel est composé de trois couches : le gobetis, qui est une couche d'accrochage, la plus épaisse, puis le corps d'enduit, qui est un peu moins grossier, enfin la couche de finition. Le gobetis permet alors de protéger la pierre, sans rechercher l'esthétique.

 

 

 

 

Gobetis à Vosbles, Jura 

Illustration 32. Ferme bloc : seule la façade sur rue possède une finition.


Les parties destinées à supporter des efforts sont réalisées en pierre de taille, qui est non gélive : encadrements d’ouvertures, voûtes et parfois pierres d’angle. Ces éléments sont des signes apparents de la richesse des propriétaires. Cette pierre est choisie, taillée et sciée en carrière. Chaque bloc est prévu pour être monté à un endroit précis, déterminé à l’avance par un dessin appelé « calepin d’appareil ». La pierre de taille est posée à joints vifs, sans mortier. On trouve sur une même pierre un double traitement : un bouchardage fin pour les parties destinées à rester apparentes (environ 20 cm), et grossier pour celles destinées à être couvertes par l’enduit (Illustration 33). Le bouchardage grossier permet à l'enduit de mieux adhérer au moellon. La quantité de pierre de taille sur une façade est un signe apparent de richesse.

 

Application de l'enduit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 33. Technique de bouchardage et d'encadrement des baies en pierres de taille.

 

 

Haut

 

Illustration 33a. Façade enduite

 

 

Les enduits sont tirés à la règle, ils recouvrent toute la façade et présentent une finition de type gratté fin. Tracé droit autour des baies, l'enduit lui fait un encadrement.

 

Porte et encadrement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 34.

Encadrement de porte en pierre de taille et enduit tiré droit

 

 

Les menuiseries sont traditionnellement peintes et constituent la palette d’accompagnement. Leurs couleurs créent l’animation de la rue et donnent sa personnalité à la façade. Les pigments sont obtenus à partir des éléments disponibles : sang de bœuf, suie de cheminée, sulfate de cuivre… Seuls les bois nobles des portes d’entrée (châtaignier, chêne…) restent apparents.

 

Sang de boeuf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration 35.

Fenêtre de cave à vantail, couleur sang de boeuf

 

 

 

Mièges, pierre jauneLes pierres de taille varient d'une région à une autre, et donnent aussi l'identité du village, par leurs parties apparentes mais aussi lorsque les maisons ont ôté leurs enduits. Sur le Plateau de Nozeroy, dans le Jura, par exemple, la pierre est très jaune, elle marque son empreinte dans tous les villages de cette sous-unité (Rix-Trebief, Mièges, etc.).

 

 

 

Illustration 36. Maison de polyculture, Plateau de Nozeroy, Jura. L'enduit enlevé révèle la pierre jaune du pays. Les encadrements étaient les témoins de cette pierre.

 

 

 

Exceptionnellement, sur les façades protégées de la pluie, l'enduit pourra être à "pierres vues". Cette pratique consiste à compléter les joints par du mortier de chaux d'une couleur proche de la pierre jusqu'au nu du mur approximatif. L'aspect obtenu est celui d'un enduit largement usé, laissant voir la partie saillante des moellons. L'enduit à pierres vues est réservé aux façades à l'appareillage de qualité, n'ayant pas subi de transformation.


Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
39 - Jura
70 - Haute-Saône
Recherche
Nuage de tags
CAUECadre de vieCollectivité territorialeConseil aux particuliersCULTURE
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web