Regards sur l'architecture et l'aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018
drac caue-39-jura caue-70-haute-saone caue-25-doubs
Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement
 RSS
La typologie du bâti >> L'habitat avant le XXe siècle >> La demeure seigneuriale et le château >> Le château à vocation défensive (Moyen-Age)
Imprimet

Le château à vocation défensive (Moyen-Age)

Le château a la particularité de désigner très tôt, une résidence seigneuriale ou princière rurale (située dans les campagnes) destinée à protéger le seigneur et sa famille en cas d’attaques ennemies et à matérialiser son autorité. Il se caractérise par sa taille ou son aspect monumental.

 

 

1. Château de Frontenay (Jura)

 

Comme ailleurs en France, le nombre de châteaux construits est considérable : plus de 1000 sites ont été recensés. Un quart d’entre eux conserve des vestiges accessibles. De nombreux châteaux endommagés ont été souvent réaménagés restaurés ou reconstruits ultérieurement, ce qui fait qu'ils sont constitués de bâtiments de différentes époques et que seuls les éléments tels que les donjons sont encore visibles aujourd'hui.


Description :

Caractéristiques architecturales

  Les châteaux sont des constructions massives, de plan carré ou rectangulaire, auxquelles on accédait par une porte située au niveau du premier étage. Le second étage étaIt consacré au logement du seigneur et le troisième, moins élevé, formait à l'origine le chemin de ronde extérieur.

 

A Oricourt, une double enceinte protège le château.

La première enserre la basse cour (cour de ferme) et la seconde, la haute cour (cour d'habitation). Dans cette dernière, on y découvre un ensemble de bâtiments construits du XIIe au XVe siècles, le puits, une citerne, la boulangerie et les caves.

L'enceinte polygonale est flanquée de tour carrées et d'un logis accolé à la courtine.

Le chemin de ronde est protégé par un parapet percé de meurtrières.

 

8. Château d'Oricourt. Plan


 

9 vue aérienne c J.P Cornevaux

 

 

 10. Château de Burgille

11. Château d'Etrabonne : tour circulaire

 

Le château fut construit au XIIe siècle,  incendié au XIIIe siècle et remanié au XVe siècle puis encore endommagé les siècles suivants. Le plan est quadrilatère allongé Sud-Nord.

Deux corps de bâtiment  en L forment les cotés Nord et laissent apparaître sur l'angle les arrachement d'une tour carrée. L'aile présente encore des éléments du XVe siècle : baie à banquette en pierre, cheminées. Les restes de l'importante tour circulaire de l'angle Sud-Est avec escalier dans l'épaisseur du mur, font pendant à ceux de la tour d'angle Nord-Est de part et d'autre de la porte.


 

 


 

 

 

 


 

 


Déclinaisons départementales :

25 - Doubs
39 - Jura
70 - Haute-Saône
Recherche
Nuage de tags
CULTURECAUECadre de vieCollectivité territorialeConseil aux particuliers
CAUE
© 2013-2018 CAUE Franche-Comté • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias Agence Web